200,millisecondes
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

En 200 millisecondes !

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 27/05/2004 à 23:39 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Citation:
un ange c'est peut être quelqu'un qu'on croit connaitre alors qu'on vient de le rencontrer.
peut-on lire dans un autre fil de ce forum. Ceci m'amène une question.

Pourquoi y a-t-il en effet des gens qu'en 200ms on a l'impression de déjà connaître ? Pourquoi cela semble-t-l arriver indépendamment de l'âge de la vie où on est, et sans rapport apparent d'appartenance à une même classe d'âge ?

Tout le monde n'a-t-il rencontré de ces enfants dont, dès qu'ils vous voient, le visage s'éclaire comme s'ils venaient de retrouver un vieil ami, et semblent vous lancer un regard de connivence ? Et des adultes avec qui c'est pareil ?

Phéromones dans nos têtes, qui nous font imaginer ce qui n'est pas ? Ou bien même phéromones qui font que, quand nous sommes heureux - ou du moins sereins, cela transparait aux gens sensibles ?
1035541 Publié le 27/05/2004 à 23:46 supprimer cette contribution
je n'ai pas la reponse mon paganel tu remarqueras qu'en ce moment je te surnomme "mon paganel" mais prends gardes à la moindre connerie tu redeviens "prof freud la pagaille" remarque depuis que je sais que tu aimes l'évangile de thomas çà va être dur il fallait commencer par le commencement my friend
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 27/05/2004 à 23:53 supprimer cette contribution
Citation:
depuis que je sais que tu aimes l'évangile de thomas
Ce Thomas - si c'est le même que celui décrit dans autres évangiles - avait en fait déjà une excellente image dans mon esprit depuis le catéchisme.

Déjà à huit ans, je me disais : ça, c'est un type bien.

À douze, je mettais tout de même Ponce-Pilate presque ex-aequo. "Qu'est-ce que la vérité ?", voilà qui constituait l'une des répliques les plus humaines de l'évangile.

Mais aucun docteur de la loi n'a jugé bon à l'époque de discuter avec moi au Temple. Vie discrète, donc, mais qui me vaut d'être encore vivant à 55 au lieu d'être mort à 33, et toc !

Xiane : Tu as un autre point commun avec Jésus
Paganel: Lequel ?
Xiane : Lui aussi, il a beaucoup parlé, mais rien écrit
Paganel: Et là, qu'est-ce que je je suis en train de faire, à ton avis ? De la peinture ?

1089107 Publié le 28/05/2004 à 00:06 supprimer cette contribution
le jesus christ de l'elite intelectuelle existerait t'il?
moi je croyais qu'il n'y en avait qu'un et il agissait en sorte de se faire comprendre du plus grand nombre!pourquoi faire simple quand c'est mieux les jeux de pistes
991796 Publié le 28/05/2004 à 00:29 supprimer cette contribution
Je me trompe ou la réponse était contenue dans la question ?
A lire le début, j'avais moi aussi tout de suite pensé aux phérormones, et j'ai été surpris de voir que vous y faisiez allusions.
Mais en même temps, j'ai l'intuition que cette explication n'est pas suffisante. Peut-être que c'est parce qu'on reconnait une communauté de pensée, comme si on faisait partie d'un même clan virtuel.
C'est intéressant comme question.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/05/2004 à 00:40 supprimer cette contribution
Citation:
Peut-être que c'est parce qu'on reconnait une communauté de pensée, comme si on faisait partie d'un même clan virtuel.
Oui, c'est tout à fait comme cela que je le ressens.

Je peux le comprendre d'ailleurs pour un certain nombre d'adultes, mais je ne comprends plus très bien en revanche quand la manifestation vient d'enfants .

Clan virtuel. Oui, c'est curieux. On échange un regard. On se demande si on va entrer en relation pour une heure ou dix ans, et puis on se dit un jour que tiens, ça fait vingt-six déjà, comme le temps passe...

Plus curieux encore, l'espacement voulu des relations (y compris épistolaires), alors même qu'aucune raison plausible n'existe pour cela. Comme si on ressentait que c'est amusant de s'être retrouvés, mais qu'on n'est pas là pour ça et qu'il y a du taf sur le turf.

Relations qui, après dix ans sans qu'on se soit vus, repartent exactement comme si rien ne s'était écoulé entretemps, alors qu'en bonne logique on ne devrait rien avoir à se dire que des propos d'ancien combattants, dont le tour est fait en moins de trois heures. Etrange, oui.

Oeuvres ayant réussi à refléter cette ambiance curieuse :

- Les ailes du désir, de Wim Wenders
- Monde en oubli, de J. T. MacIntosh
- Et ceci
1035541 Publié le 28/05/2004 à 02:44 supprimer cette contribution
mon dévolue est sur affection.org pour quelle raison? je le pressent je dois etre ici comment l'expliquer
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/05/2004 à 02:53 supprimer cette contribution
Citation:
Je le pressens, je dois etre ici; comment l'expliquer ?
Par le fait que tu cherchais sans doute un prétexte à ne pas participer aux tâches ménagères
931642 Publié le 28/05/2004 à 05:24 supprimer cette contribution
Oui Pherormone et autre phénomène physicochimique pas forcément encore connu, puis probablement des champs énergétique de type électromagnétique. Oui il y a des explications ou on peut en trouver, Platon a travers la bouche de Socrate en avait une autre aussi, qui n'est dans le fond pas idiote, car elle explique aussi des phénomène que sont étudié a travers les enfants, oh depuis longtemps. Mais ce qui m'a le plus épater, c'est que j'avais disons un fantasme, un rêve ou un délire, qui ne m'étais que personnel et que j'avais jamais parlé, des souvenirs d'autres époques disont. Mais je veux bien admettre que celà soit un délire, mais un délire est personnel deux personne ne peuvent avoir le même. Bien je rencontre un pékin connu ni d'Eve ni d'Adam qui me dit toit je t'ai connu et qui me donne des détails précis sur justement mon délire que personne ne sait. Bien si ce n'étais qu'une fois mais ce m'est arrivé dans ma vie plusieurs fois.
J'ai même vue un truc étrange dans ma vie un ami noir ingénieur du CNAM il était animiste, un jour il entre dans une église à Paris, celle qui est place N.D des Victoires et brusquement se met a réciter la messe en latin, il ne connaissait pas du tout le latin, et était en transe.
Mais par contre des allumés bien enflammé j'en ai aussi rencontrer, le problème c'est que ces derniers otent toute crédibilité par leur démences à tout phénomènes un peu étrange et sortant de l'ordinaire. C'est bien dommage, pourtant ces phénoménes mériteraient bien d'être étudiés. Mais je me rappelle un jour j'ai rencontrer un type physicien de son état qui m'a dit je refuse de chercher a comprendre ces choses là et préfére les nier car celà me dérange. Bien je veux bien mais entre nous c'est pas du très scientifique comme démarche.
747518 Publié le 28/05/2004 à 16:37 supprimer cette contribution
des allumés ........y'a en deux sur le forum qui se font concurrence..........
1089107 Publié le 28/05/2004 à 19:57 supprimer cette contribution
c'est malheureusement pas de bibi,mais
ça m'plait,rapport ou pas


«Tout le mal de l’homme vient précisément de ce qu’il est plus qu’un corps, plus qu’un accident biologique. Sa soif d’harmonie, de plénitude et d’absolu le prouve. Ce monde matérialiste qu’il s’est donné l’étouffe et le pollue. L’univers des cinq sens dans lequel il se résigne à vivre, vaille que vaille ne le satisfait pas et lui cache d’autres horizons ». (Alain Choiquier).
1089107 Publié le 28/05/2004 à 20:04 supprimer cette contribution
interressant quoi-que!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/05/2004 à 20:18 supprimer cette contribution
Citation:
«Tout le mal de l’homme vient précisément de ce qu’il est plus qu’un corps, plus qu’un accident biologique. Sa soif d’harmonie, de plénitude et d’absolu le prouve. Ce monde matérialiste qu’il s’est donné l’étouffe et le pollue. L’univers des cinq sens dans lequel il se résigne à vivre, vaille que vaille ne le satisfait pas et lui cache d’autres horizons »
Corrigeons et développons :

Tout le mal de l’homme vient précisément de ce qu’il aimerait se dire qu'il "est" plus qu’un corps, plus qu’un accident biologique. Mais cette attente ne signifie rien, car le sens du verbe "être" autrement que comme auxiliaire de conjugaison ou comme liaison entre un sujet et un attribut n'a jamais été défini nulle part, et chacun y met donc ce qu'il veut.

L'homme "est" un corps ? Oui, dans une acception donnée du verbe.

L'homme "est autre chose" qu'un corps ? Oui, dans une AUTRE acception du verbe.

Tout se passe comme si on raisonnait sur X en changeant au cours du calcul la définition de X. On ne risque pas d'aller bien loin et, de fait, les métaphysiciens ont toujours tourné en rond sur la question depuis des millénaires


Sa soif d’harmonie, de plénitude et d’absolu ne prouve pas plus l'existence de ce qu'l aimerait voir que le mirage ne prouve l'existence d'une oasis.

Ce monde qu’il s’est donné possède une dimension matérialiste qui l’étouffe et le pollue, ainsi qu'une dimension culturelle qui le vivifie. Ceux qui n'ont jamais eu accès aux bienfaits de la culture ne perçoivent naturellement que la première, et s'en trouvent malheureux.

L’univers des cinq sens dans lequel il se résigne à vivre, vaille que vaille ne le satisfait pas et lui cache d’autres horizons, que d'autres n'ont pas de peine à trouver. Il leur a suffi de pousser à une période de leur vie la porte d'une bibliothèque.

1089107 Publié le 28/05/2004 à 21:33 supprimer cette contribution
les bibliotheques ou l'art de ne plus être étanche!

Kant, (C ), Solution de la question générale…


Afin que (la métaphysique) puisse, comme science, prétendre non pas à une simple persuasion trompeuse, mais à la pénétration et à la conviction, il faut qu’une critique de la raison elle-même expose toute l’étendue des concepts a priori, leur division suivant leurs diverses sources (sensibilité, entendement, raison), plus un tableau complet de ces concepts avec leur analyse et la totalité des conséquences qu’on peut en tirer, et ensuite et surtout la possibilité de la connaissance synthétique a priori par le moyen de la déduction de ces concepts, les principes de son utilisation, et enfin les limites de leur usage, le tout dans un système complet.
687571 Publié le 28/05/2004 à 22:40 supprimer cette contribution
Citation:
car le sens du verbe "être" autrement que comme auxiliaire de conjugaison ou comme liaison entre un sujet et un attribut n'a jamais été défini nulle part, et chacun y met donc ce qu'il veut
Ce n'est pas en jouant sur les mots et en faisant semblant de ne pas comprendre que tu fais avancer le débat, Paganel.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 29/05/2004 à 01:33 supprimer cette contribution

Que se passe-t-il chez toi ces temps-ci, Yla ? Tu nous a habitués à plus de réflexion et moins de réflexes dans tes arguments

Ne pas se laisser piéger par la polysémie (voire ici l'asémie) des mots se trouve être tout sauf un jeu. C'est la condition nécessaire à savoir de quoi on parle. Merci, là encore, de lire et d'assimiler ce que j'ai écrit dans ma contribution avant d'y répondre. Sinon, on fera du sur place comme tu nous en as fait faire dans l'autre fil.

Il est pour le moins remarquable que dans le passé tant de gens se soient étripés pour du vent, et cela simplement parce qu'ils n'avaient pas fait ce minime effort de définir les termes qu'ils employaient (par exemple, au hasard, "fils de Dieu").

Je pense par ailleurs qu'il n'y a pas lieu de chercher "à comprendre" un message avant de s'être assuré qu'il avait du sens, ou de l'avoir retravaillé pour lui en donner un. Ce que j'ai fait.
1089107 Publié le 29/05/2004 à 11:20 supprimer cette contribution
Citation:
Je pense par ailleurs qu'il n'y a pas lieu de chercher "à comprendre" un message avant de s'être assuré qu'il avait du sens, ou de l'avoir retravaillé pour lui en donner un. Ce que j'ai fait.

1035541 Publié le 29/05/2004 à 13:44 supprimer cette contribution
he migue ont t'a coupé les l
999557 Publié le 29/05/2004 à 15:51 supprimer cette contribution
Pour être flasché à 200ms,
1- il faut savoir quand , "il" vas passer.
2- Ce n'est plus une impression, mais une certitude.
3- Mr Einstein à la réponse.
4- Si vous pouviez me donnez la marque du crono, ça m'interesse.
687571 Publié le 29/05/2004 à 15:59 supprimer cette contribution
Citation:
on fera du sur place comme tu nous en as fait faire dans l'autre fil.
Quel autre fil ? Ok, j'en ai peut-être une idée. Mais du sur-place... Tu dis cela sans doute parce que je ne conduit pas la réflexion dans la voie que tu aurais voulu, et je t'amène peut-être même à reconsidérer des choses que tu croyais acquises, d'où ton impression de ne pas progresser, en réaction avec ma remise en question de choses fondamentale. Vois-tu, bien qu'étant nettement plus jeune que toi, j'ai déjà vécu ce genre de situation : convaincu de connaître la vérité avec des bases logiques sur un certain sujet, j'ai d'abords été heurté et violemment opposé à la remise en question qui m'est venue. Et puis avec le temps, j'ai su ouvrir mon esprit, et accepter les faits nouveaux de réflexion.
C'est pourquoi je t'en conjure encore Paganel : arrête avec ton esprit sectaire !

(et accessoirement, essaie de t'exprimer plus clairement. Ce sera bénéfique pour tout le monde, y compris moi (je suis peut-être moins intelligent que tu ne l'as cru tout d'abord, mais qu'importe, je fais ce que je peux et parfois je suis largué.))
1089107 Publié le 29/05/2004 à 18:24 supprimer cette contribution
Citation:
he migue ont t'a coupé les l

t'as remarqué?
purgatoire d'abbord,passage obligatoire!!
747518 Publié le 29/05/2004 à 18:32 supprimer cette contribution
polysemie........asémie...........Paga,arrête de te gargariser avec des mots incomprehensibles pour beaucoup...........c'est ta façon à toi de t'élever en écrasant les autres.....
c'est pas bien.........le mépris
687571 Publié le 29/05/2004 à 18:43 supprimer cette contribution
Alixe, polysémie : mot ayant plusieurs sens. D'où asémie : mot n'ayant aucun sens

Je l'ai déjà dit, je me fais traducteur Paganel-français. L'inverse doit être plus difficile, d'ailleurs...
999077 Publié le 01/06/2004 à 22:13 supprimer cette contribution
Je découvre ce fil et suis un peu interloqué par la question initiale : je n'ai jamais éprouvé cette sensation de "reconnaître" en une fraction de seconde qq1 que je n'avais jamais vu auparavant. Mon entourage réagit d'ailleurs comme moi à cette question. Mais bien sûr si vous assurez avoir ressenti cela je vous crois sur parole, ce qui relativise pour moi la légèreté (ne vous formalisez pas de ce mot), de cette discussion.
687571 Publié le 01/06/2004 à 23:16 supprimer cette contribution
Réfléchis bien Jackz. Essais de te souvenir de ta première rencontre avec tes plus grands amis, les personnes dont tu te sens le plus proche... Est-ce que ça ne ressemblerait pas à ce que Paganel a décrit en intitulé ?

Ca m'a fait le coup avec ma belle-soeur notamment. Avec un préambule au téléphone en plus, comme quoi ce ne doit pas être que les phéromones en fin de compte...
999077 Publié le 02/06/2004 à 14:39 supprimer cette contribution
Nada, nothing, nichts...
Désolé, je ne vous suis pas, là.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/06/2004 à 15:51 supprimer cette contribution

Au fait, combien sommes-nous à avoir eu l'impression d'avoir déjà vu Lisa quelque part?
747518 Publié le 27/06/2004 à 09:47 supprimer cette contribution
c'est qui Lisa.....
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 27/06/2004 à 10:17 supprimer cette contribution

C'est elle, m'sieu ! :

http:/annonces/1031343.html

Tiens, d'ailleurs, avec un peu d'avance, bon anniversaire, des fois qu'avec ma distraction je laisserais passer la date comme pour Xiane, à qui je n'ai pu passer un appel le 18 Juin
1097266 Publié le 27/06/2004 à 10:53 supprimer cette contribution
Tu n'as pas eu "la pelle" du 18 juin ?
1097266 Publié le 27/06/2004 à 10:54 supprimer cette contribution
Concernant Lisa..j'ai l'impression que j'aimerai la voir..
Page 1

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | En 200 millisecondes !| Suivant >>
Conditions générales Contact