Accueil | Connexion
lysandra - 1562562
Skip Navigation Links.
Liens \ Textes

Déclarations d'amour Mimi17rft - 1568753 

Mon Amour


Et pourtant, nous pouvions ne jamais nous connaître !
Mon amour, imaginez-vous
Tout ce que le sort dut permettre
Pour qu'on soit là, qu'on s'aime, et pour que ce soit nous ?

Tu dis : « Nous étions nés l'un pour l'autre. » Mais pense
À ce qu'il dut falloir de chances, de concours,
De causes, de coïncidences,
Pour réaliser ça, simplement, notre amour !

Songe qu'avant d'unir nos têtes vagabondes,
Nous avons vécu seuls, séparés, égarés,
Et que c'est long, le temps, et que c'est grand, le monde,
Et que nous aurions pu ne pas nous rencontrer.

As-tu jamais pensé, ma jolie aventure,
Aux dangers que courut notre pauvre bonheur
Quand l'un vers l'autre, au fond de l'infinie nature,
Mystérieusement gravitaient nos deux coeurs ?

Sais-tu que cette course était bien incertaine
Qui vers un soir nous conduisait,
Et qu'un caprice, une migraine,
Pouvaient nous écarter l'un de l'autre à jamais ?

Je ne t'ai jamais dit cette chose inouïe :
Lorsque je t'aperçus pour la première fois,
Je ne vis pas d'abord que tu étais jolie.
Je pris à peine garde à toi.

Ton amie m'occupait bien plus, avec son rire.
C'est tard, très tard, que nos regards se sont croisés.
Songe, nous aurions pu ne pas savoir y lire,
Et toi ne pas comprendre, et moi ne pas oser.
Où serions-nous ce soir si, ce soir-là, ta mère
T’avais reprise un peu plus tôt ?
Et si tu n'avais pas rougi, sous les lumières,
Quand je voulus t'aider à mettre ton manteau ?

Car souviens-toi, ce furent là toutes les causes.
Un retard, un empêchement,
Et rien n'aurait été du cher enivrement,
De l'exquise métamorphose !

Notre amour aurait pu ne jamais advenir
Tu pourrais aujourd'hui n'être pas dans ma vie !
Mon Cœur, mon Amour, ma petite Chérie,
Si un retard avait dû survenir ...



Wednesday, April 29, 2009
1:31 PM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

12 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Discours amethyste60 - 1806870

Chiots à vendre





Un commerçant était en train de clouer une affiche
annonçant des "chiots à vendre" au-dessus de sa porte.
De telles affiches ont le don d'attirer les
enfants et comme par hasard, un petit garçon apparut
bientôt sous l'affiche du commerçant. "Combien vendez-
vous ces chiots?" demanda-t-il.

Le commerçant répondit: "Entre 30 et 50 dollars".

Le petit garçon fouilla dans ses poches et en tira de
la petite monnaie. "J'ai deux dollars trente-sept, dit-il.
Est-ce que je peux les regarder s'il vous plaît?"

Le commerçant sourit et siffla; du chenil ils virent
sortir Lady, qui accourut vers eux en passant par
le couloir du magasin, suivie de cinq petites boules
de poils. Un des chiots traînait derrière à une bonne
distance. Aussitôt qu'il le vit, le petit garçon montra
du doigt le chiot qui boitait derrière les autres:

"Qu'est-ce qu'il a celui-là?"

Le commerçant lui expliqua que le vétérinaire avait
examiné le chiot et avait découvert une malformation
de la hanche. Il boiterait toujours. Il serait toujours
infirme. Le petit garçon devint tout excité. "C'est ce
petit chien-là que je veux acheter".

"Non, dit le commerçant, tu ne veux pas acheter ce
chien. Mais si tu le veux vraiment, alors je vais te le
donner".

Le petit garçon se fâcha. Il regarda le commerçant
droit dans les yeux et dit: "Je ne veux pas que vous
me le donniez. Ce petit chien vaut aussi cher que les
autres et je le paierai plein prix. En fait, je vais vous
donner 2,37$ maintenant et .50 cent par mois jusqu'au
temps qu'il soit à moi".

Le commerçant répliqua: "Tu ne veux pas vraiment
acheter ce petit chien. Il ne sera jamais capable de
courir et de sauter et de jouer avec toi comme les autres
chiots".

Sur ce, le petit garçon se pencha, retroussa la jambe
de son pantalon et découvrit une jambe gauche affreusement
tordue, soutenue par un appareil orthopédique. Il regarda
le commerçant et dit doucement: "Eh bien, je ne cours pas
très bien moi-même et le petit chien aura besoin de quelqu'un
qui puisse le comprendre!"



Wednesday, April 08, 2009
3:00 PM

Auteur : sérénité

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

18 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Discours amethyste60 - 1806870

fête de la femme



Message à toutes les femmes agrégées ...

Un jour, une femme, nommée Anna, avait besoin d’un document administratif
Lorsqu’on lui demanda quelle était sa profession, elle hésita un instant. Elle ne savait comment se qualifier.
Le fonctionnaire insista: Ce que je vous demande est, si vous avez un travail, un emploi?"
“Bien sûr que j’ai un travail!", répondit Anna. “Je suis mère."
“Désolé, madame! Mais nous ne considérons pas cela comme une occupation professionnelle. Je vais donc mettre femme au foyer.” dit froidement le fonctionnaire.
Une amie d’Anna, Marta, fut informée de l’événement et, pendant quelques temps médita sur le sujet.
Un jour, elle se retrouva face aux mêmes circonstances. La personne qui se trouvait devant elle était une femme fonctionnaire sûr d’elle, efficiente et semblait avoir une large dose d’expérience.
Le formulaire paraissait à Marta énorme et interminable.
La première question était la suivante: “Quelle est votre occupation?"
Marta réfléchit un moment et avec un naturel sans pareil répondit de la manière suivante:
“Je suis agrégée en développement infantile et relations humaines."
La fonctionnaire eut un air de stupeur, d’étonnement, et Marta répéta mot à mot sa réponse.


Après avoir pris note, la jeune fonctionnaire osa lui demander:
"Puis-je savoir ce que vous faites exactement?"
Sans le moindre doute, fermement et avec beaucoup de calme et sérénité, Marta expliqua : “Je développe une thèse, un programme à long terme, à l’intérieur et à l’extérieur du foyer."
Pensant à sa famille, elle continua: "Je suis à la tête d’une équipe et j’ai déjà à ma charge quatre projets bien distincts. Je travaille à plein temps, sans limite d’horaire et en exclusivité. Le degré d’exigence est de 14 heures par jour, voire même 24 heures sur 24."
Au fur et à mesure qu’elle décrivait ses responsabilités, Marta remarqua dans la voix de la fonctionnaire un ton de plus en plus respectueux, qui, de son côté, continuait à remplir le formulaire.
Lorsqu’elle rentra chez elle, Marta fut reçue par son équipe: trois petites filles de 13, 7 et 3 ans.
En montant à l’étage, elle entendit le plus jeune de ses projets, un joli bébé de six mois, s’adonnant à un nouvel assemblage de sonorités vocales.
Heureuse, Marta prit son bébé dans les bras et pensa à toute la beauté et la noblesse de la maternité, à ses multiples responsabilités et aux heures interminables de pleine et entière dédication...
"Maman, où sont mes chaussures? Maman, tu m’aides à faire les devoirs? Maman, le bébé n’arrête pas de pleurer. Maman, tu viens me chercher à l’école? Maman, tu m’emmènes à mon cours de ballet? Maman, tu m’achètes…? Maman...?"
Assise sur le rebord du lit, Marta pensa: “Si elle était agrégée en développement infantile et en relations humaines, comment qualifier les grands-mères?"
Et bien elle trouva. Les grands-mères seraient: des agrégées seniors en développement infantile et relations humaines.
Les arrière-grands-mères, les agrégées exécutives seniors. Les tantes, les agrégées assistantes.
Et toutes les femmes, mères, épouses, amies et confidentes: des agrégées spécialisées dans l’art de rendre la vie meilleure.
Dans un monde où les titres et les diplômes ont tant d’importance, où l’on exige de plus en plus une spécialisation dans tel ou tel domaine professionnel,
Deviens un(e) spécialiste dans l’art d’aimer.


Envoie ce message à toutes les femmes que tu connais...
Montre-leur qu’il y a toujours à un moment donné de la journée quelqu’un qui pense à elles....
Rends une femme heureuse...
Aujourd’hui...
Et toujours!!!
Mais, surtout...
SOIS HEUREUX(SE) TOI AUSSI!!!



Wednesday, March 04, 2009
7:05 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

15 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Poèmes Ultimate One - 1131184

Rencontre virtuelle



Wednesday, January 21, 2009
9:28 AM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

81 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Poèmes Ultimate One - 1131184

M-M



Tuesday, January 20, 2009
2:17 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

75 Commentaires
Impression : Extraordinaire

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 07/07/2020 à 22:07:52



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit