va,tres,mal,finir
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Education - scolarité - enfantsAller à la dernière page
<< Précédent |

Ca va très mal finir ...

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 19/03/2008 à 08:40 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
J'ai reçu ceci :

Citation:
Message d'un proviseur,
imaginez ce que pensent les enseignants..

Bonsoir,

Vous savez tous que j'occupe depuis cette rentrée la fonction de Principal
d'un Collège dit "difficile", classé "Ambition Réussite". 82% des élèves
sont issus de catégories socio-professionnelles très défavorisées. Un
Collège ghetto, avec ses problèmes quotidiens, et les problèmes de violence
dans le quartier.

Je suis très fier d'avoir travaillé pendant plusieurs années à Meaux, puis
dans la banlieue de Lyon pendant 4 ans, et aujourd'hui ailleurs dans le
Rhône. Fier d'être fonctionnaire de la République, d'assumer cette mission
de service public tant décriée.

Ce soir, ma fierté m'a abandonné. J'ai honte. J'ai surtout honte de devoir
affronter le regard des professeurs, des surveillants, des partenaires
extérieurs, des parents d'élèves et des élèves.

Vous vous souvenez tous de la promesse de notre président de la République
pour ne pas laisser les "orphelins de 16 heures" à la rue ?

Vous vous souvenez des annonces de M. Darcos, Ministre de l'Education
nationale, à propos de la mise en place de l'accompagnement éducatif, ce
dispositif devant accueillir tous les collègiens de 16 heures à 18 heures ?

La circulaire a paru au journal officiel le 13 juillet 2007. Je l'ai
découverte en détails au moment même où je prenais mes fonctions au Collège
X fin août, comme tous mes autres collègues Principaux de Collèges en
Education prioritaire (près de 1500 Collèges dans toute la France).

Je me suis mis en quatre pour mettre en place ce dispositif, car je suis
un fonctionnaire responsable. J'ai mis mes opinions de citoyen dans ma
poche, et j'ai tout fait pour que ce dispositif soit un succès.

Je rappelle à tous que cet accompagnement éducatif devait concerner les
élèves volontaires, encadrés par des enseignants volontaires.

Sur 365 élèves, j'ai réussi à en convaincre 225: 61,5 % de l'effectif
total La moyenne dans le Rhône tourne autour de 28 %.

Sur 47 enseignants, j'en ai convaincu 29. Je suis allé solliciter la MJC
du quartier pour mettre en place un atelier de danse urbaine. J'ai sollicité
le Centre social pour mettre conjointement en place l'aide aux devoirs, 3
fois par semaine. 100 % des élèves de 6ème étaient inscrits à cette dernière
action. J'ai sollicité une compagnie artistique pour mettre en place un
atelier d'écriture. Les professeurs ont ensuite proposé un atelier de
sciences physiques, un club journal des collégiens, une activité escalade,
trois groupes de soutien en mathématiques, deux groupes de soutien en
français. J'étais en pourparlers avec un club d'échecs et un autre de rugby
pour enrichir l'offre.

J'ai même réussi à débaucher un danseur de la maison de la danse, qui
vient de partir pour le cirque du soleil à Las Vegas....

Tout cela a bien sûr un coût. Vous vous en doutez.

L'Inspection académique et le Rectorat nous ont transmis courant octobre
2007 une enveloppe d'heures pour les professeurs et les intervenants
extérieurs (pour ces derniers, ces heures devaient être transformées en
vacations, payées 15 € de l'heure).

Je disposais de 1476 heures. C'est à partir de cette enveloppe que je
n'avais pas demandé que j'ai construit mon offre. J'ai informé les parents
d'élèves, et le 12 novembre, les actions se sont mises en place. L'aide aux
devoirs avait commencé dès le 20 septembre. Les élèves étaient pour la plus
part d'entre eux très heureux.

Début décembre, j'ai mis en paiement auprès du Rectorat les heures
effectuées en septembre, octobre et novembre: 398 heures.

Cet après-midi, mardi 29 janvier 2008, réunion officielle à l'Inspection
académique. L'inspecteur d'Académie préside la réunion, flanqué de ses deux
adjoints et de deux chefs de service. Configuration inhabituelle.. Curiosité
puis inquiétude.

L'Inspecteur d'Académie ne le dit pas explicitement, car nous sommes tous
soumis au même devoir de réserve. "Le dispositif n'est pas supprimé, mais on
a réduit la voilure". On a seulement supprimé les heures pour le faire
fonctionner. Au lieu des 1476 heures, je n'en ai plus que 397 pour terminer
l'année scolaire. Cela vient directement du Ministère. C'est identique dans
toutes les Académies, l'Inspecteur d'Académie nous l'a confirmé, comme s'il
voulait nous consoler. Tous mes collègues sont dans la même stupeur (40
Principaux de Collège abasourdis).

J'ai dépensé 1 heure de plus que ce à quoi j'ai droit. Et les heures
effectuées en décembre et en janvier ne sont pour l'instant pas honorées
(j'ai compté 221 heures pour ces 2 mois). Je n'en ai plus les moyens. C'est
noble le bénévolat, mais, là, on atteint des limites...

Concrètement, dès lundi prochain, 4 février 2008, toutes les actions
décrites ci-dessus s'arrêteront, faute de moyens. Je ne vous fais pas de
dessin.

Oui, j'ai honte ce soir. Honte pour les élèves. Honte pour les parents
d'élèves. Honte pour les profs. Honte pour les partenaires exterieurs. Je ne
sais toujours pas comment je vais leur annoncer la chose.

Merci M. Sarkozy pour vos promesses péremptoires. Merci M. Darcos pour
avoir démontré la crédibilité du système éducatif français.

Bonsoir les amis, vive la République..


L'école construit notre société de demain...
2134560 Publié le 19/03/2008 à 09:02 supprimer cette contribution
j'ai reçu aussi cette info il y a quelques jours
2020029 Publié le 19/03/2008 à 09:03 supprimer cette contribution


L'Administration est une relation instable, il ne faut pas s'y fier ! flux et reflux et au final "la chienlit"
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 19/03/2008 à 09:13 supprimer cette contribution
Je ne crois pas à un hoax,

Trouver un collége "difficile", classé "Ambition Réussite". dans le Rhône comptant 47 enseignants et 365 élèves devrait être facile...

Tiens au fait cela fait moins de 8 élèves par enseignant. Assez correct quand même.
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:14 supprimer cette contribution
Citation:
Tiens au fait cela fait moins de 8 élèves par enseignant. Assez correct quand même.




le correct, c'est quoi ?
Un prof, deux élèves?
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:15 supprimer cette contribution
Citation:
cela fait moins de 8 élèves par enseignant. Assez correct quand même


c'est pour ça qu'il faut rester trés prudent...

Citation:
Je ne crois pas à un hoax,


voir l'affaire du fameux SMS ou le journaliste a du dire "oui, je me suis trompé"
pour eviter les poursuites
2025831 Publié le 19/03/2008 à 09:20 supprimer cette contribution
Je n'ai pas suivi les histoires des SMS amoureux de ratetout
Aucune importance
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:21 supprimer cette contribution

Tu ne peux pas être au balourd et au bourrin, Diane...
2025831 Publié le 19/03/2008 à 09:21 supprimer cette contribution
Je m'occupe de ceux que l'on m'envoie et c'est déjà bien
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:25 supprimer cette contribution
laches nous la grapouillette diane va billeveser ailleurs tes etats d'ame on s'en quiche
c'est toi qui est pitoyable
2025831 Publié le 19/03/2008 à 09:28 supprimer cette contribution
Je répondais à Seberg Alex,
N'interviens pas dans les conversations qui ne te sont pas directement destinées !
Et puis, j'étais dans le sujet des SMS dont tu as parlé
Ce n'est pas ma faute si j'en reçois beaucoup
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:29 supprimer cette contribution
je t'em diane, j'interviens ou je veux
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:30 supprimer cette contribution


2025831 Publié le 19/03/2008 à 09:31 supprimer cette contribution
Lorsque j'animais des réunions de groupes,
Il était parfois salutaire de rompre un peu la monotonie des débats,
puis d'y revenir, plus légers
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:31 supprimer cette contribution
t'animais des groupes de femmes de menage?
va te baigner , le ridicule peut tuer
2025831 Publié le 19/03/2008 à 09:32 supprimer cette contribution
Bon, je reviendrai lorsque les esprits se seront calmés,
ça vole trop bas
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:33 supprimer cette contribution
elle vendait des p'tits suisses en démo chez Auchan.
2020029 Publié le 19/03/2008 à 09:37 supprimer cette contribution
Et voilà ! Dupont et Ponduttt ...à l'oeuvre
709689 Publié le 19/03/2008 à 09:38 supprimer cette contribution
Citation:
le correct, c'est quoi ?
Un prof, deux élèves?

Aarrf, t'as raison !
Ex : La Nativité à Aix en Provence, collège privé : environ 350 élèves, 20 profs.
Donc, la fameuse lettre du proviseur, c'est du pipeau
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:40 supprimer cette contribution
na!!!!!
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:42 supprimer cette contribution
Citation:
Donc, la fameuse lettre du proviseur, c'est du pipeau

ben , on trouve tout ce qu'on veut sur le net , même de grossières manipulations..
il faut rester prudent

Citation:
Et voilà ! Dupont et Ponduttt ...à l'oeuvre

une casse burne se casse faut qu'une autre apparaisse?
1971784 Publié le 19/03/2008 à 09:45 supprimer cette contribution
Citation:
une casse burne se casse faut qu'une autre apparaisse?


2020029 Publié le 19/03/2008 à 09:45 supprimer cette contribution
C'est la loi des séries
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:46 supprimer cette contribution
serial mamies killers in charge?
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:47 supprimer cette contribution
pour revenir au sujet du fil, le crois aussi que c'est un hoax
2277624 Publié le 19/03/2008 à 09:51 supprimer cette contribution

Si c'en est pas un , de hoax... avec un ratio de 8 mioches / profs... en brut (faut tenir comptes des affectés syndicaux, des arrêts maladies LD et j'en passe...) , il a tout pour s'écraser sévère le proviso... c'est pas la gloriole ses résultats!
709689 Publié le 19/03/2008 à 09:52 supprimer cette contribution

Et si tu cherches, dans google :

Vous savez tous que j'occupe depuis cette rentrée la fonction de Principal d'un Collège dit "difficile", classé "Ambition Réussite". 82% des élèves
sont issus de catégories socio-professionnelles très défavorisées


Tu as six pages de réponses !

Et que penser d'un anonyme qui commence son texte par : Vous savez tous ?





1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:53 supprimer cette contribution



oui mais il n'oublie pas de pleurnicher
faudrait le muter a la penitentiaire histoire de lui changer la vie

ça pue la l'agit -prop crypto communiste des années 60
1940628 Publié le 19/03/2008 à 09:59 supprimer cette contribution
et voila trazy

"Un courriel circule en milieu enseignant laissant entendre que le ministère de l'éducation a réduit les moyens alloués à l'accompagnement éducatif des collégiens de 16 à 18 heures. Le ministère assure avoir distribué, pour la période de janvier à juin 2008, 650 000 heures supplémentaires pour les 1 119 collèges concernés. L'information est fausse, mais elle a du succès. Un courriel circule depuis le 29 janvier sur Internet en milieu enseignant : anonyme ou rendu anonyme, il exprime la rancoeur d'un principal de collège du Rhône classé "Ambition réussite" et auquel l'inspection d'académie aurait brutalement restreint les moyens alloués à "l'accompagnement éducatif" des collégiens de 16 à 18 heures.""



tu t'es fait manipuler

l'indignation anti-sarkozyste federe beaucoup d'imagination
1522535 Publié le 19/03/2008 à 10:00 supprimer cette contribution
Citation:
restreint les moyens alloués à "l'accompagnement éducatif" des collégiens de 16 à 18 heures.""

de 16 à 18 heures, j'appelle pas ça une reduction moi, mais bon !

Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 20/03/2008 à 18:15 supprimer cette contribution
Mea culpa merci Xiane de me révéler ma naïveté. Hoaxbuster :

Citation:
Renseignements pris, le courriel – au moins à l'origine – est authentique. Bien que "remanié" et "manipulé" par ceux qui l'ont diffusé, "il a bien été écrit par un collègue chef d'établissement, mais dans un contexte purement privé et il circule sans son accord", indique Isabelle Gouleret, secrétaire académique du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale). Elle précise que le chef d'établissement a pu apporter à ce sujet la preuve de sa bonne foi. Sur le fond, le malentendu s'explique par des tensions liées à des "ajustements" du dispositif mais, précise-t-elle, "tout est rentré dans l'ordre depuis".

Interrogé, le cabinet du ministère de l'éducation, Xavier Darcos, attribue l'incident à un cafouillage local, l'inspecteur d'académie ayant omis de "faire le point avec son recteur sur les enveloppes budgétaires" disponibles. Selon le ministère, le recteur, alerté par les réactions, a adressé le 1er février une note aux chefs d'établissement concernés "pour leur confirmer que le dispositif était intégralement financé". Et il en va toujours de même au niveau national : "Nous avons distribué pour la période de janvier à juin 2008 pour les 1 119 collèges éducation prioritaire 650 000 heures supplémentaires, c'est plus que suffisant !"

En attendant, le courriel du chef d'établissement mécontent continue de circuler, dans sa version remaniée. Il contribue à nourrir le mécontentement des enseignants au moment où certains établissements sont touchés par des restrictions, réelles celles-ci, de leur dotation horaire globale (DHG), conséquence des 11 200 postes supprimés à la prochaine rentrée. Outre qu'il s'agit de l'année scolaire en cours pour ce qui concerne l'accompagnement éducatif et de l'année prochaine pour la DHG, les deux "enveloppes" budgétaires sont totalement indépendantes l'une de l'autre.


Mais pour ma défense je dois dire que le luxe de précisions ne m'incitait pas à mettre en doute ce texte...

Bon je retire mon titre, mais je garde le sentiment que les restrictions de postes annoncées ne vont pas permettre un meilleur enseignement.
1 | Page 2

Forums > Education - scolarité - enfants Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Ca va très mal finir ...| Suivant >>
Conditions générales Contact