monde,demain
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > SociétéAller à la dernière page
<< Précédent |

Le monde de demain

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/09/2016 à 21:37 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
La solution la plus prometteuse pour répondre à la fois à l'automation et à l'augmentation (en tout cas statistiquement) de la longévité semble être de conjuguer l'instauration généralisée de congés sabbatiques ET les mi-temps de fin de carrière. À partir d'un âge compris entre 55 et 60 ans, il devrait être considéré comme NORMAL de passer à mi-temps.

Alain Persat : Mais moins les gens travaillent plus ils bricolent, jardinent, réparent, produisent chez eux, et plus ils s'occupent de leur entourage, cela va encore diminuer la demande de marchandises et de services ! En plus il y a toujours de plus en plus de machines mais jusqu'à présent aucune n'est venu faire ses achats en magasin ! C'est donc un changement fondamental de la notion de travail que nous devons initier.

François Paganel : "cela va encore diminuer la demande de marchandises et de services !"

Cela dépend lesquels. Même avec beaucoup de temps libre et des imprimantes 3D chez eux dans toutes les pièces, les particuliers ne réaliseront pas chez eux ce qui demande à la fois un rassemblement important de capitaux et un énorme effort collectif étroitement coordonné. Ce qui va de la superproduction cinématographique à la création de centrales de fusion contrôlée et passant par les programmes spatiaux et la production de masse d'appareils électroniques sophistiqués et peu coûteux.

Il me semble que le défaut de beaucoup d'économistes et d'un écolonomiste est de considérer volontairement ou pas qu'on ne pourra faire demain que davantage ou autant d’exactement la même chose que ce qu'on faisait hier. Pourtant, de 1830 à 2016, tout nous montre le contraire.

Cela étant, évidemment, si on n'a plus d'énergie dans 20 ans, ce n'est pas à hier que nous resterons, c'est à avant-hier, 17ème siècle, que nous reviendrons, comme les Amish. Et quand je dis "nous", je devrais dire « ceux qui survivront, sur une planète ne pouvant nourrir, avec le seul flux solaire, plus d'un milliard d'habitants ».

Et en attendant qu'on reconstitue le cheptel, c'est l'esclavage qui sera restauré. Tu voulais un arrêt de la croissance et un changement fondamental de la notion de travail ? Sois heureux, tu vas être TOTALEMENT exaucé !
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/10/2016 à 06:29 supprimer cette contribution

Une version plus précise. Qui c'est qui doit bien se marrer ? C'est Alex !

https://www.youtube.com/watch?v=Q2_5SUDnd1E

Page 1

Forums > Société Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Le monde de demain| Suivant >>
Conditions générales Contact