histoire,loufoque
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

Histoire Loufoque

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 31/12/2004 à 10:44 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Histoire loufoque

Globoule dormait, il dormait depuis bientôt bof, on ne savait pas trop, 1 million d’années? 10 millions, 100 millions? Personne ne savait, mais ce qui est sur, c’est qu’il dormait.
Il était bien, suspendu et en apesanteur comme tous ces congénères et il dormait. Il avait erré durant on ne sait trop combien de temps. Cette mesure d’ailleurs, à ses yeux, était parfaitement ridicule et sans valeur, mais ce dont il se rappelait c’est qu’il avait été attiré par cette chaleur parfaite et qu’il avait pris la bonne place, la bonne distance. Ses frères et sœurs avaient fait comme lui, mais certains s’étaient un peu trop approchés et ils en en avaient tellement bronzé qu’ils avaient vieillis prématurément , ils ne se parlaient plus guère, Globoule d’ailleurs les pensaient déjà morts, juste encore là par habitude.
D’autres etaient resté si loin qu’ils avaient gardé leur froideur glacée, certains s’étaient d’ailleurs volatilisés et n’étaient plus que masse gazeuse au souvenir de planètes joyeuses, mais encore plus morts que la petite Julie qui le suivait partout, admirative et tout énamouré du grand frère aux rivages bleus et d’un vert parfois si attractif qu’on aurait cru y voir des émeraudes scintillantes.

Mais elle était espiègle et insouciante, tournant et retournant, toujours prête à l’aider de son mieux.

Mais Globoule dormait la plupart de son temps, parfois il ouvrait un œil et contemplait le paysage, il adorait cet endroit douillet où il était bien au chaud et n’était pas pressé de reprendre son voyage d’errances incertaines. Cette étoile douillette lui plaisait beaucoup, certes de temps à autre elle le chauffait un peu trop, mais il lui suffisait de transpirer un peu pour que ça passe. Parfois, un petit bouton d’acné apparaissait et il en était quitte pour l’évacuer en le propulsant vers l’extérieur à force lave fumante et quelques odeurs de souffre pestilentielles vite dissipée par les brises marines, puis il se rendormait, bercé par le firmament étoilé. Il ne s’ennuyait pas, très occupé par ses rêves magiques d’aventures sidérales et sa compagne Julie s’amusait à lui gratter le dos. Elle prenait un malin plaisir à jouer avec son épiderme liquide et n’arrêtait pas de lui gratter ses hémisphères pour son grand plaisir.

Le temps passait, calme et infini, dans une félicité parfaite. Oh, il avait bien comme tous les grands bidules quelques parasites venus d’on ne savait où et qui parcouraient son corps, ils lui grattaient l’épiderme mais avec violence et agacement et parfois même le piquaient pour récupérer un peu de cette huile dont les parasites rafollaient , mais Globoule ne se réveillait pas pour autant.

Tout était parfait.

Pourtant, voici bien une semaine de son unité de temps, il avait pris un peu chaud et les parasites devenaient de plus en plus gênants, ils lui couraient partout sur le corps, décidant de coloniser même l’entrée de ses narines! Du coup il éternua d’un coup et un peu fort puis il se rendormit.
La surface de son épiderme fut parcourue d’un très léger frisson, et quelques milliers de ces parasites étranges disparurent, aussitôt remplacés par d’autres.

Julie sécha ses pleurs, elle avait cru qu’il était mort, mais non, ce gros paresseux dormait encore. Il lui avait juste montré son humeur quand on le grattait un peu trop. Elle se contenta de l’admirer encore et toujours, elle voyait bien toute cette crasse flottant sur son hémisphère sud, décidément il faut que je le lave, ce gros benêt ne prend pas assez de douches!

Elle s’abaissa très bas à l’horizon et les nuages se formèrent, il plut pendant 40 jours et tout fut nettoyé. Une belle boue bien jaune brun fit son apparition, bientôt, très bientôt, la verdure virginale de son poil vert soyeux viendrait recouvrir ces limons fertiles. Le voici débarrassé de ses parasites pensa t-elle. Il est ben plus beau ainsi. Globoule lui, s’en fichait bien, il se rendormit pour 1000ans en attendant que sa copine Julie recommence à lui gratter le dos.

Voilà c’est fini bon, c’est Noël donc TOUT est permis non?
Puis comme je l’ai écrit: « 2005 arrive » c’est le centenaire de Jules Verne Héhé.


Hé mais ça va pas Domi? NOUS on est IMPORTANT on est PAS des parasites, t’es pas un peu loufoque? Va savoir!

1166018 Publié le 31/12/2004 à 11:37 supprimer cette contribution
C'est le nom du chien, Globoule?

Pas mal, l'histoire toutou de même!

Pas vu le rapport avec Jules Vernes.. mais je ne vois pas toujours tout du 1er coup! Je relirai plus tard!
domi - 417343lui écrire blog Publié le 31/12/2004 à 11:51 supprimer cette contribution
Oui en effet, Globoule c'est la Terre, Julie la lune! Vous êtes aux antipodes des rêves loufoques de Domi Vous ne devez pâs lire souvent de la sience fiction.

Il vous faut ABSOLUMENT un velu coquin qui vous fasse decouvrir ces rivages dépêchez vous après il sera trop tard. Bon Réveillon tout de même!

C'est sur, les hommes sont de Mars et les femmes de Venus Incompréhension totale!
Pov Domi!
1166018 Publié le 31/12/2004 à 18:10 supprimer cette contribution
Oups, j'avais pas percuté ...
Pourtant, de deux choses l'une, l'autre étant le soleil!

Quand donc désigneras-tu les hommes autrement que par "velus"? ça commence à être lassant, tu sais...
588138 Publié le 01/01/2005 à 03:55 supprimer cette contribution
Des parasites verts ? Mais ce sont les martiens !

En fait, moi je ne fais que passer... je ne gratte pas les velus

Mais pas mal ce texte Domi. Vous m’en ferez d’autres N’est-ce pas ?


domi - 417343lui écrire blog Publié le 01/01/2005 à 11:54 supprimer cette contribution
Ambélie, y a deux mondes, le vôtre et le mien. Dans le mien y a les enfants et les velus puis les vieux Boucs! Ils se reconnaissent tous. Pour les femmes y a les nanas (celles qu'on regardent puis les vieilles biques, (celles qu'on regarde plus trop, mais qu'on aime quand même) C'est comme ça et je ne vois pas pourquoi cela changerait. C'est juste la vie et c'est mon monde.

l'homme (normal) est bien velu non? Ne farfouillez vous pas dans la toison de sa fière poitrine de velu parfait? Je parle ici d'hommes des vrais, des durs, des tatoués, pas de ces hermaphrodites indécis ne sachant plus trop à quel monde ils appartiennent, en recherche de cette féminité qui fait partie de nous mais que nous, les velus, nous cachons sous une bonne couche de machisme exaspérant... Pour les simplettes qu'on rien pigé aux velus, justement!

Passez une très bonne journée de cet an nouveau. Pour nous, les chrétiens, car pour d'autres, ils ne commence ni le premier janvier ni ne vivent en 2005. Notre avance technologique nous a juste permis d'imposer cette mesure du temps, mais rien n'est plus stupide et faux. Le temps s'écoule depuis des millions d'années et il en faudrait des zéros pour indiquer la date réelle de l'ère des velus et des nanas!
Elles ne votent chez nous que depuis 1947 selon notre ère elle n'ont le DROIT d'aller à la bourse QUE... Depuis 1980! (depuis, c'est d'ailleurs la cata totale! )

Mais bon, les velus perdent un peu de leur superbe mais gagnent en humanité, en humilité, enfin, un peu, TRÈS PEU.
Les femmes continuent de nous admirer et c'est très bien ainsi. On peu d'autant plus les trousser dans les bosquets!

A bientôt sur les forums de tous mes délires... Z'avez de la chance, je ne vous susurre rien au coin de l'oreille, pasque là pas pareil, la voix grave et chaude du velu charmeur si pressé, si vous saviez l'effet que ça fait!

Mais c'est réservé juste à ma réalité.
Les rêves c'est pas si mal!
Bonne année!
domi - 417343lui écrire blog Publié le 01/01/2005 à 12:29 supprimer cette contribution
Mais bien sur Comète que je vais encore nous en écrire de bidules loufoque!
Voyez ce monde sot, fat et avide de réussite sociale, il est terne et sans réelle valeur, il reste les rêves Comete, l'imaginaire et les contes bleus et cette vie qui s'effiloche telle cette eau pure recueillie dans nos mains sous ma source à l'ombre d'un vieil arbre centenaire au flanc d'une de ces montagnes d'à peine 3000m de haut et que nous sommes si fiers d'escalader pour y planter un drapeau quelconque, voyez comme il faut se dépêcher de la boire, sinon elle s'écoule et la soif de vivre reste inassouvie...

(bon je suis pas au top ce matin, car la nuit de sommeil fut courte , très courte, mais j'vais m'améliorer en 2005 sur! Enfin j'va essayer.)

Je vais vous faire découvrir plein de bidules vécus aussi, des histoires étranges que PERSONNE ne soupçonne lire un jour. Les greniers sont des trésors, on y trouve les diamants purs d'expérience de vie et d'expériences parfaites, mais il me faut du temps pour écrire, encore plus pour taper sur ces bidules de plastic si mal commodes. Faut j'invente un bidule pour taper direct juste en parlant, ça serait plus mieux! Mais faut que ça écrive, les mots sont certes puissants, mais l'écriture bien plus fascinante. Elle fait appel à l'imaginaire de l'homme ce qui différencie l'homme de l'animal. Faut les voir les fonctionnaire et leurs papiers remplis d'écriture... Rien à démontrer de plus.

Mais patience, promis, entre deux devis si j'en ai j'espère, quelques expériences pour tenter d'inventer des bidules pour VENDRE et donc vivre, je vais en filer quelques une de ces histoires, un peu de tout, à ma façon, imparfaite et atypique, en attendant, vous avez le monde de Walt Disney sur plein d'autres forums ici, le monde est plein de velus et de nanas talentueux bien plus discret que ce Domi, mais tout aussi attachant non?
Puis faut que je me mette en chasse d'autres aventures torrides, les femmes sont si belles, ne pas s'en occuper est péché parfait. Je les aime difficiles finesn capricieuses (pas trop!) et malignes, revêches et inaccessibles, le reste est sans intérêt, juste contentement biologique fugace. Tout cela prends du temps Comète, BEAUCOUP de temps.

A bientôt et rêvez bien aussi!

Ps: Je vous recommende d'ecouter cette Arielle Dombasle son dernier disque Amor amor est tout simplement fascinant elle a repris des tas de bidules que j'ai déjà dans ma collection de vieux vinyls mais elle les chantent avec talent comme tout ce qu'elle fait ha si toutes les femmes étaient comme elles! Ce pied! hélas les diamants sont choses rares. (mais qu'est qu'elle est maigre la pov!)

Je vous recommande "Magic technics" elle a repris ça du Crooner Dean Martin et c'est pas mal! Bon j'vais aider un peu ma moitié d'orange la pov est dépassée et me fusille du regard! Les femmes sont si imparfaites parfois, elles nous comprennent pas, enfin la mienne, pov Domi
domi - 417343lui écrire blog Publié le 15/05/2010 à 20:15 supprimer cette contribution
Je la regrette Ambelie un peu perdue dans la SF mais bon, Adorable quand même.
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 15/05/2010 à 20:19 supprimer cette contribution
Citation:
Je vous recommende d'ecouter cette Arielle Dombasle (...) ha si toutes les femmes étaient comme elles!
Connes, écervelées et superficielles ? Mais c'est le cas depuis longtemps

BOCTAE

Franchement, pour chanter des textes comme "Glamour à mort" dans un pays qui a 50 000 SDF, il faut vraiment avoir un petit pois dans la tête !
domi - 417343lui écrire blog Publié le 16/05/2010 à 23:24 supprimer cette contribution
Connes, écervelées et superficielles ?

on ne doit pas ecouter la même, paganel.

Elle n'est ni superficielle ni conne ni écervelée... TOUT ce qu'elle touche elle le réussi!

Y a juste son époux qui rame pour rester au niveau Mais il essaie
Page 1

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Histoire Loufoque| Suivant >>
Conditions générales Contact