atelier,poetique
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

Atelier poétique

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 02/03/2004 à 21:42 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
À tout seigneur, tout honneur :

Je suis heureuse d'avoir été comprise et impatiente de commencer.

Voici un lieu dont on propose qu'il ne s'y exprime jamais la moindre critique sur un poème

MAIS

où chacun, chacune, peut se sentir libre de dire ce qu'il aurait écrit en lieu et place de quelque chose, et pourquoi.

Le tout selon le bon vieux principe de l'Open Source : "C'est pas assez bien pour toi? Prends le code et remanie-le, qu'on voie ton idée".

Viable ? Pas viable ? L'avenir le dira...

27 avril 2004 : En réponse à une demande privée fort pertinente, je remonte dans l'en-tête de ce fil l'antisèche du rimeur.
1012529 Publié le 02/03/2004 à 21:50 supprimer cette contribution


le tout etant de me lancer
maladroite et le coeur enjoué
dans une joute ou je serai aidé
certes jugé mais sans méchanceté
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 02/03/2004 à 21:57 supprimer cette contribution
le tout etant de me lancer
maladroite et le coeur enjoué
dans une joute ou je serai aidé
certes jugé mais sans méchanceté


Vais-je me lancer en ces lieux ?
Je sais, vous n'êtes pas méchants;
Sachez aider les débutants,
Car ils n'en écriront que mieux

Point positif dans ce deuxième essai: une alternance de rimes. Point négatif: les mots venant en rime de réponse sont moins "naturels" que les mots contenant la rime d'appel, ce qui rend l'ensemble un peu gauche. Un essai en les permutant pourrait améliorer les choses. Quelqu'un veut-il tenter?
1012529 Publié le 03/03/2004 à 00:13 supprimer cette contribution
Si je parlé de mon Auvergne
Des volcans aux laves dépourvus
Qui pourrai vous paraître terne
Ces monts, ces crêtes méconnus

De leur grande colère d’antan
Ces phénomènes magmatiques
Qui passionne toujours autant
Et ne laisse pas flegmatique
Les Chercheurs et grands savants
Par leurs couches granitiques

Mes yeux se posent chaque matin
Sur ses géants au feu couvant
Joie enfantine, plaisirs mutins
Une éruption de sentiments
Qui donne envie de tendre la main
Pour prolonger l’enchantement

Du Puys de Dôme au Puys de Sancy
Venez, laissez vous guider
Admirez la Chaîne des Puys
Sans regrets, sans vous pressez
Un petit coin de paradis
Mon chez moi, sonnez ,entrez
1172038 Publié le 03/03/2004 à 07:05 supprimer cette contribution
C'est joli çà, Rubis
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 07:08 supprimer cette contribution
Il commence en effet à y avoir quelque chose, là. Pas de retouches à proposer de ma part et pour le moment (mais je n'ai pas encore pris mon thé du matin)
1172038 Publié le 03/03/2004 à 07:30 supprimer cette contribution
Ah ! C'est à cause du thé, alors !
Parce que, pour que tu n'aies rien trouvé à redire, toi !
770362 Publié le 03/03/2004 à 11:13 supprimer cette contribution
si j'étais rubis : j'essaierai de m'imposer un rythme :
6,7,8....12 pieds...surtout au niveau des vers rimants..

Et une construction :le sonnet(2 quatrains,2 tercet...14 vers)par exemple.
Le fait de travailler sur un rythme et une construction classique, au départ, permet d'assimiler ce rythme et ensuite d'écrire suivant sa propre construction.

bisous Rubis
1006174 Publié le 03/03/2004 à 12:06 supprimer cette contribution
J'aimerai participer
Mais je ne suis pas douée
Alors je préfère vous lire
plutôt que de mal écrire
260608 Publié le 03/03/2004 à 12:44 supprimer cette contribution
un tit coucou a tous
maya tu a dejas un pied dedans sufie juste de continué.
malgre le pseudo choisi je me sens pas plus poete qu un autre mais j aime ce que j ecris
1172038 Publié le 03/03/2004 à 13:12 supprimer cette contribution
Mon 3ème poème depuis que je suis inscrite sur ce site !!
C'est vous dire si j'ai l'habitude d'écrire

Il n'y a pas beaucoup de recherches, les mots sont venus seuls parce qu'ils sont vrais tout simplement...

Mais si quelqu'un pouvait m'aider à retravailler mon petit texte, ce serait sympa !


Mon grand-père

J'ai retrouvé de vieilles photos
Toutes ces images un peu passées
D'instants de vie finie trop tôt
D'instants de bonheur partagé

Mélancolie de ces années
Où, moi petite et toi géant
Ma main dans ta main bien serrée
On s'en allait en promenant

Je me souviens quand tu rentrais
Le soir sur ta vieille mobylette
Sur la terrasse je t'attendais
Taquin, tu m'tirais les couettes

Un peu bourru, toi l'Italien
Les mots, tu les connaissais pas
C'est dans tes yeux en cherchant bien
Qu'on lisait c'que tu n'disais pas

Tu parlais pas, mais tu chantais
Ces vieilles chansons napolitaines
Plus tu chantais, plus je riais
Et j'étais ta petite reine

Et aujourd'hui je me rappelle
Tu n'aimais pas me voir me pleurer
Mais tes photos elles sont si belles
Que quelques larmes ont coulé...
260608 Publié le 03/03/2004 à 13:21 supprimer cette contribution


pat
wooo superpat moi aussi j en es pas un cargo plein
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 13:48 supprimer cette contribution
J'aimerai participer
Mais je ne suis pas douée
Alors je préfère vous lire
plutôt que de mal écrire


Bon, j'essaie :

Si je reste à l'écart, sachez que j'apprécie
À leur juste valeur ce dont certains font montre
On peut sans composer apprécier les écrits
Et sans être horloger se servir d'une montre

La deuxième moitié du deuxième vers est totalement à revoir, mais après tout, sommes-nous ici dans un atelier, oui ou non?
1172038 Publié le 03/03/2004 à 14:00 supprimer cette contribution
Et sans être horloger se servir d'une montre

Ces mots qui ont une âme, et tout ce qu'ils racontent

Paganel, tu en penses quoi?
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 14:28 supprimer cette contribution
Ca sonne sacrément bien, Pat. Franky et moi avions justement eu en privé une petite discussion pour savoir s'il convenait ou non d'accepter une muette à l'hémistiche: certains l'admettent, d'autres non. Certes, si on arrive à l'éviter, ce n'est pas plus mal, mais il est sans doute des cas où si on n'accepte pas le vers, c'est tout le poème qui s'engloutit au fond du tiroir pour n'en plus ressortir; on peut alors tolérer quelques accommodements avec le ciel

Xiane, pour le tien, tu veux une critique ou bien tu veux savoir ce que j'en pense ?
260608 Publié le 03/03/2004 à 14:41 supprimer cette contribution
Citation:
une muette à l'hémistiche:


stp met toi a la porte de tous merci d avence
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 14:46 supprimer cette contribution
Oups! Pardon

Comme je suis assez flemmard de nature et que j'ai supposé que ça devait être expliqué sur le Net plus clairement que je ne pouvais le faire, j'ai glané ceci:

http://forum.aceboard.net/p-3447-125-1160-0.htm

(Ce n'est pas de la retape pour la concurrence. A mon avis, on doit pouvoir faire tout aussi bien ici, il y a le matériau pour)

------

Xiane, si tu veux vraiment une critique, ta photo est trop sombre. Je ne vois que ça.

En ce qui concerne la forme de ton texte, je l'apprécie.

En ce qui concerne le fond de ton texte, eh ben là, c'est quand tu veux


Paganel qui va recevoir une volée de bois vert

P.S. Pour ta prise de tête avec Max et pour ta pénitence, tu devrais mettre ton propos là-bas dans ton propre recueil de perles: si tu entreprends de rectifier chaque c.onnerie que tu remarques ici, je ne suis pas étonné que tu passes autant de temps connectée, ni qu'il vous faille être deux.
595300 Publié le 03/03/2004 à 14:58 supprimer cette contribution
Citation:
Xiane, si tu veux vraiment une critique, ta photo est trop sombre. Je ne vois que ça.


Tu vois Xiane, j'te l'avais bien dit!

Sinon le style de tes textes est sympa et agréable à lire!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 14:58 supprimer cette contribution
Xiane:

Et le désir s'accroit quand l'effet se recule

avait écrit le dramaturge Corbeau.


Note de M. Affection: Nous pensons qu'il doit s'agir d'une erreur
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 15:19 supprimer cette contribution
je ne le laisserai jamais dire des trucs sexistes, racistes, machistes, etc... et les rectifierai chaque fois que je tomberai dessus

Rectification ? Hé, mais c'est le lieu! Si nous tentions de pondre des textes un peu sexistes, machistes et racistes en vers (et, pour le coup, contre tout) ?

Je crois que j'an avais un, pas de moi, qui traînait quelque part. Ca commençait par :

Pour ravoir sa femme Eurydice
Orphée aux enfers s'en alla
Est-il si bizarre caprice
Dont on s'étonne après cela

(...)
Et dans cet infernal empire
Où sa raison se perdît
Pouvait-il rien chercher de pire
Ni dans un endroit plus maudit?
(...)


Il faudrait que je le retrouve, celui-là. L'original est de Quevedo et en espagnol, mais la traduction française (je ne sais plus par qui; un prêtre, me semble-t-il) est aux petits oignons
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/03/2004 à 15:48 supprimer cette contribution
Pour info de ceux qui n'y sont pas allés

Le site "lespoetes" organise pour son anniversaire (ses 3 ans) un concours de poésie (gratuit), ouvert du 1er au 21 mars 2004. (date d'ouverture du site: le 21 mars 2001)

Toutes les personnes habitant en france métropolitaine peuvent participer à ce concours (pas cool, la restriction, là).

Les personnes francophones désirant participer au concours mais n'habitant pas la métropole, ne pourront recevoir le lot du vainqueur que contre le paiement de frais de transport (bon, le lot, on s'en fout, et puis d'abord on n'est pas concernés )

Le concours consiste à traiter le thème ESPOIR, en rédigeant un poème, une prose, ou une nouvelle (ne devant pas dépasser une page)

Un comité de lecture (3 personnes) élira le poème gagnant selon 3 critères:

- Technique, et Originalité (6 points)
- Correspondance au thème (7 points)
- Effet produit et Subjectivité du jury (7 points)

LE PREMIER PRIX, TRES SYMBOLIQUE:

1ère place: Un livre, et L'exposition de son poème sur le site Lespoetes.net pendant un minimum de 9 jours

L'envoi de votre participation doit se faire par e-mail, avec l'ensemble de vos coordonnées (nom, prénom,adresse)

Le tout est à envoyer à LESPOETES@fr.St

D'après : ERIC

WEBMASTER DU SITE LESPOETES.NET

(Just my two cents. Ce n'est pas pour faire de la retape. C'est juste au cas où certains d'entre nous aimeraient porter là-bas les couleurs de notre site. Moi, je n'y concourrai pas, je ne suis pas domicilié en région PACA )

260608 Publié le 03/03/2004 à 17:56 supprimer cette contribution
yesssssssssssss cool ça alle o boulo les enfant de l ecris
1012529 Publié le 03/03/2004 à 18:53 supprimer cette contribution
bonsoir a tous

Citation:
6,7,8....12 pieds...surtout au niveau des vers rimants..
Et une construction :le sonnet(2 quatrains,2 tercet...14 vers)par exemple




c'est à dire je n'ai jamais fais ça , peut tu me l'expliquer stp ?
1172038 Publié le 03/03/2004 à 19:02 supprimer cette contribution
Rubis a raison !

En fait, pourquoi ne pas nous expliquer, pour commencer, les techniques de bases, le B.A.ba de l'écriture, etc...

Ensuite, on pourra faire des essais, que vous corrigerez en nous donnant les explications relatives aux corrections?

On apprendrait peut-être plus vite, non?

Moi, ça commence à me plaire l'atelier poëtique !!
1012529 Publié le 03/03/2004 à 19:13 supprimer cette contribution
pat moi aussi je me pique au jeu
1172038 Publié le 03/03/2004 à 19:15 supprimer cette contribution
On va devenir de célèbres poëtesses nous deux
1012529 Publié le 03/03/2004 à 19:25 supprimer cette contribution
heu je crois qu'il y a du boulot à faire de mon coté

Je comprend vite , mais faut m'expliquer longtemps
1172038 Publié le 03/03/2004 à 21:01 supprimer cette contribution
Ben tu vois, avec moi t'es plus la seule

1012529 Publié le 03/03/2004 à 22:09 supprimer cette contribution
oui mais du coup personne ne nous répond arf !! pleurer

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/03/2004 à 03:42 supprimer cette contribution
Rien ne valant un exemple, voici le sonnet typique, celui d'Arvers. Quatorze vers qui suffirent à le faire passer à la postérité (le record absolu, dans le genre!):

Mon âme a son secret, ma vie a son mystère:
Un amour éternel en un moment conçu.
Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire,
Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.
Hélas! j'aurai passé près d'elle inaperçu,

Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire,
Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre,
N'osant rien demander et n'ayant rien reçu.
Pour elle, quoique Dieu l'ait faite douce et tendre,
Elle ira son chemin, distraite, et sans entendre

Ce murmure d'amour élevé sur ses pas;
A l'austère devoir pieusement fidèle,
Elle dira, lisant ces vers tout remplis d'elle:
"Quelle est donc cette femme?" et ne comprendra pas.


L'alternance exacte des rimes et la structure 5 / 5 / 4 vous indiqueront en principe tout ce vous souhaiteriez savoir sur le sonnet

Pour le même prix, voici un virelai :

Suis-je, suis-je, suis-je belle?
Il me semble, a mon avis,
Que j'ai beau front et doux vis
Et la bouche vermeillette;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai verts yeux, petits sourcils,
Le chef blond, le nez traitis,
Rond menton, blanche gorgette;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?

J'ai dur sein et haut assis,
Longs bras, grêles doigts aussi,
Et par la taille, suis greslette;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai bonnes rains, ce m'est vis,
Bon dos, bon cul de Paris,
Cuisses et jambes bien faites;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?

J'ai pieds rondès et petits,
Beaux chaussons, et beaux habits,
Je suis gaie et foliette;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai mantiaux, fourrés de gris,
J'ai chapeaux, j'ai beau profil
Et d'argent mainte épinglette;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?

J'ai draps de soie et tapis,
J'ai draps d'or et blancs et bis,
J'ai mainte bonne chosette ;
Dites-moi si je suis belle.

Que quinze ans n'ai, je vous dis ;
Moult est mes tresors jolis,
S'en garderai la clavette ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

Bien devront être hardis
Ceux qui seront mes amis,
Qui auront telle demoiselle ;
Dites-moi si je suis belle.

Et par Dieu je lui prédis
Que tres loyale, si je vis,
Lui serai, si ne chancelle;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?

S’il est courtois et gentil,
Vaillant, ouvert, bien appris,
Il gagnera sa querelle;
Dites-moi si je suis belle.

Et c'est un mondain paradis
Que d'avoir dame toudis,
Aussi fraîche, aussi nouvelle;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?

Entre vous accouardis,
Pensez à ce que je dis ;
Ci finit ma chansonnelle ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle?


(C'est d'Eustache Deschamps; les petites parisiennes n'avaient pas froid aux yeux, au XIVème siècle !

Pour les mots intraduisibles, désolé, je n'en sais pas plus que vous)
770362 Publié le 04/03/2004 à 09:47 supprimer cette contribution
Rubis...

Pour le nombre de pieds,il suffit de compter sur ces doigts ...des petits mots qui aident à gagner un pied : mais, or, et, lors....parfois il suffit d'inverser l'ordre mot/adjectif pour allonger ou raccourcir un vers....à choisir entre deux adjectifs, on prendra celui qui sonne le mieux et s'essayer, pourquoi pas à l'allitération (répétition des consonnes initiales ou intérieures)

"Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes" vers de Hugo (de mémoire)Paga nous le dira

c'est un alexandrin type (12 pieds avec une coupe à l'hémistiche(au milieu)ce qui donne le rythme au vers)
Page 1 | 2 | 3 | 4 | Suivante> | Dernière>>

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Atelier poétique| Suivant >>
Conditions générales Contact